Symposium de peinture du Weekend des Arts
Slogan

titre_weekend

boulingueur1
Le Bourlingueur représente l'époque où le pittoresque village de Port-Daniel était reconnu pour ses échanges commerciaux, avant le prolongement de la voie ferrée vers Gaspé. À l’hôtel LeGrand, les commis-voyageurs, ces « bourlingueurs » du commerce venaient étaler leurs marchandises devant les commerçants de l’Est de la péninsule gaspésienne. Une œuvre de Gilles Côté, artiste peintre de Percé, tirée à 200 exemplaires, l’emblème du Week-end des Arts de Port-Daniel.



Le Week-end des Arts 19 ans de culture en Gaspésie

Le Week-end des Arts célèbre ses 19 ans de culture en Gaspésie. Depuis sa création, sa renommée lui confère un excellent positionnement dans le paysage culturel gaspésien sur la route du Rocher-Percé à Port-Daniel, un magnifique village baigné par la 3e plus belle baie du monde, la baie-des-Chaleurs.

Cette manifestation offre une excellente vitrine aux artistes peintres amateurs et aux artisans multidisciplinaires d'ici et d'ailleurs. Elle favorise la rencontre entre l'artiste et le grand public, c'est ce qui fait sa distinction et sa notoriété. Sa principale mission est de rendre les arts et la culture accessibles à tous et de contribuer au développement du tourisme culturel sur son territoire. Au fil du temps, ses organisateurs ont su attirer de nouveaux créateurs de la Gaspésie et de tous les coins du Québec.

Voici quelques faits saillants de son histoire

C’est notre coordonnatrice et amie, Réjeanne Grenier de Port-Daniel, il y a 18 ans déjà, qui fit une rencontre des plus prometteuses sur son sillage, soit l'artiste peintre Claude Descôteaux, un Maskoutain d'adoption. Elle l'aura connu grâce à la complicité d'un grand ami, Henri Pearson, natif de Port-Daniel qui aura vécu à St-Hyacinthe. Si le Week-end des Arts existe aujourd'hui, c’est grâce à lui et à Henri qui, malheureusement, n’est plus parmi nous mais demeure dans nos pensées à chaque année. Si vous remarquez, devant la Maison LeGrand et à la Gare, les grandes enseignes qui représentent un peintre installé devant sa toile, c’est un souvenir d’Henri, qui même malade s’est impliqué bénévolement pour faire de cet événement le succès que l’on connaît aujourd’hui….Merci Henri d’y avoir cru, merci M. Descôteaux d'en assurer la pérennité.

Le 21, 22 et 23 septembre 2007, c’est sous le thème, Venez bourlinguer, voir le beau et le toucher de près, que se tenait la 9e édition du Week-end des Arts de Port-Daniel. Cette édition aura été marquée par le lancement d’une photolithographie intitulée « Le Bourlingueur », une œuvre de Gilles Côté tirée à 200 exemplaires. Le Bourlingueur est l'emblème du Week-end des Arts et représente l'époque où Port-Daniel était reconnu pour ses échanges commerciaux, avant le prologement de la voie ferrée vers Gaspé. À travers cette création, Gilles Côté nous transporte dans l’univers unique de ses personnages qui sont l’essence même de son art pictural.

10e édition du Week-end des Arts de Port-Daniel. Pour marquer le coup de ses 10 chandelles, Normand Brathwaite acceptait d’être le porte-parole et l’artiste–peintre, Gilles Côté, le président d’honneur. Ce tandem a en commun la passion des arts et de la culture ainsi qu'un attachement particulier au pittoresque village de Port-Daniel-Gascons. Cette édition spéciale s’est tenue sous le thème «10 ans de fierté» et aura été l’hôte de son premier symposium de peinture à la Maison Brunet, avec 10 artistes-peintres professionnels du Québec. Plus de 1000 visiteurs ont assisté à cette fête des Arts. Bien sûr, tout au long de cette fin de semaine, les visiteurs ont pu aussi admirer les œuvres et découvrir les 35 artistes multidisciplinaires à la Maison LeGrand qui ont façonné son rayonnement à l’extérieur de nos frontières.